Le terme « automatisation » sous-entend que ce sont les machines qui font le travail et non les humains. Le volume d’effort manuel requis dans le cadre des tests automatisés est l’un des aspects les moins bien compris du test logiciel. En effet, les individus doivent configurer les machines de test, créer les scripts, sélectionner les tests, analyser les résultats des tests, enregistrer les anomalies et nettoyer les machines de test. Il est important d’estimer précisément ces coûts, non seulement à des fins de budgétisation et de planification, mais également pour calculer précisément le retour sur investissement.
L’application utilisée ici est une simulation de gestion de bibliothèque utilisant le langage C# et les composants graphiques Telerik. Pour chaque présentation de livre, deux boutons sont disponibles : le premier permettant de voir la description détaillée du livre, l’autre permettant un retour à la liste des livres. Ces deux boutons sont du même type mais il peut être intéressant de les faire reconnaître comme deux types différents : un « Bouton Retour » et un « Bouton Description ».

Testsigma is a SaaS, AI-Driven test automation software for Web and Mobile applications to achieve continuous testing with Shift-left approach. Testsigma helps the web and mobile dependent businesses to reduce the cost of software quality and to continuously release their great quality software products faster. Testsigma uses AI to build stable and reliable tests faster and speed-up the execution and maintenance of automated tests. SaaS, AI-Driven test automation software for Web and Mobile applications to achieve continuous testing with Shift-left approach


TestComplete est un outil d’automatisation des tests fonctionnels édité par AutomatedQA, une entreprise basée à Beverly aux États-Unis (Massachusetts). Le référentiel d’objets de cet outil possède plusieurs fonctionnalités intéressantes comme la création de « Modèle » de reconnaissance ainsi que le paramétrage des propriétés de reconnaissance des objets.
L'utilisation de frameworks dédiés à l'automatisation des tests unitaires permet d'assurer une meilleure qualité et fiabilité du code. Cette automatisation facilite aussi le passage de tests de non-régression notamment lors des mises à jour du code. De plus, l'utilisation de ces frameworks ne nécessite aucune modification dans le code à tester ce qui sépare clairement les traitements représentés dans le code de leurs tests. Enfin, l'analyse des résultats peut être automatisée puisque chaque résultat de tests possède un statut généralement ok ou en erreur.

Le premier avantage d’un logiciel de gestion est qu’une fois paramétré, il permet à l’entreprise de gagner beaucoup du temps. Gérer votre entreprise (avec sa comptabilité, ses factures, la gestion des données de ses clients, le suivi des dépenses, etc.) est bien plus facile et rapide, si tous ces outils sont rassemblés au même endroit. Vous économiserez surtout un temps précieux car vous n’aurez plus à rentrer les mêmes données dans plusieurs logiciels. Ceci peut non seulement être énergivore, mais aussi très chronophage.
A noter, le langage utilisé pour développer les tests d’acceptance est volontairement simple dans le but de le rendre compréhensible et constructible par un non initié à la programmation. Avec un petit peu de formation, il est possible de décharger les développeurs de l’élaboration de ces tests pour les attribuer à une équipe de testeur dédié par exemple.
TestComplete affiche les propriétés de reconnaissance par défaut utilisées pour cet objet. Comme le montre l’illustration ci dessous, les critères de reconnaissances sont très discriminants et ne permettent que d’identifier cet objet strictement. La seule propriété ici présente qui sera utile par la suite est le type de l’objet (« ObjectType ») mais elle ne peut suffire à elle seule.
Grâce à Docker, il est possible de mettre en place des environnements isolés les uns des autres sur une même machine. Ce principe est similaire à celui d’une machine virtuelle, mais là ou une machine virtuelle isole tout un système d’exploitation, Docker, lui, permet de partager les ressources du système hôte, le kernel interagissant ainsi avec les différents environnements de Docker. 
×