L’application utilisée ici est une simulation de gestion de bibliothèque utilisant le langage C# et les composants graphiques Telerik. Pour chaque présentation de livre, deux boutons sont disponibles : le premier permettant de voir la description détaillée du livre, l’autre permettant un retour à la liste des livres. Ces deux boutons sont du même type mais il peut être intéressant de les faire reconnaître comme deux types différents : un « Bouton Retour » et un « Bouton Description ».
La transformation digitale dans le secteur industriel en Europe s'oriente de plus en plus vers le digital twin, car cette technique intègre toutes les phases du cycle de vie d'un produit, rendant ainsi possible l'usine digitale du futur. Cela commence par les phases de recherche et développement, grâce à la possibilité de simuler le comportement et les avantages du produit sur le terrain, ainsi que le processus de production lui-même. En production, par exemple, les caractéristiques spécifiques des lots de petite taille peuvent être documentées en détail grâce au digital twin, ce qui permet aux fabricants de savoir précisément et à chaque instant quels produits sont fabriqués, quand, où et pour quel client. Le concept de digital twin devient particulièrement intéressant après la livraison des produits « physiques ». Cette méthode permet en effet de mettre en œuvre de nouveaux services de réalité augmentée (RA) et de réalité virtuelle (RV), par exemple pour permettre à du personnel non qualifié d'effectuer des opérations de maintenance et de réparation.
Avec le développement du cloud, de plus en plus d'environnements multi-cloud font leur apparition, car de nombreuses entreprises font confiance à plusieurs plateformes, notamment pour ne pas être dépendants d'un fournisseur individuel. Cependant, les installations multi-cloud sont souvent non intentionnelles et dues à un manque de coordination dans l'achat de solutions plateformes cloud, en particulier par les directions métier. Qu'elle soit planifiée ou non, la tendance aux environnements multi-cloud entraîne son lot de défis. Ces environnements compliquent les tâches administratives (telles que la gestion des contrats et la facturation) et entravent les processus de conformité, de protection des données et de transparence. Enfin et surtout, les environnements multi-cloud complexifient l'intégration et l'interopérabilité des données, ralentissant ainsi le développement et la mise en exploitation des nouveaux business models et offres de services basés sur l’analyse massive de données. Les DSI ont donc pour mission d'éviter la prolifération naissante des environnements multi-cloud non contrôlés, ou de gérer ces environnements et de les intégrer dans des architectures cloud hybrides.
Grâce à Docker, il est possible de mettre en place des environnements isolés les uns des autres sur une même machine. Ce principe est similaire à celui d’une machine virtuelle, mais là ou une machine virtuelle isole tout un système d’exploitation, Docker, lui, permet de partager les ressources du système hôte, le kernel interagissant ainsi avec les différents environnements de Docker.
×