Dans le cadre de leur stratégie d’opérations agiles, les entreprises déploient des packages lorsqu’ils sont prêts, souvent plusieurs fois par semaine. L’étape de test est par conséquent extrêmement importante afin de garantir la livraison d’un code fiable et de qualité. Toutefois, le test manuel requiert inévitablement de nombreuses ressources, peut retarder le processus de livraison, et n’identifie pas toujours les erreurs au niveau du code. Les outils d’automatisation de test gèrent les tests fonctionnels et de non-régression pour tout type de logiciel applicatif, et sont devenus incontournables dans le domaine de l’automatisation, ces dix dernières années. Parmi les solutions disponibles, on trouve : HP Quality Center, CA Blazemeter, Microsoft Test Manager, IBM Rational Test Workbench, et TestPlant.
La transformation digitale dans le secteur industriel en Europe s'oriente de plus en plus vers le digital twin, car cette technique intègre toutes les phases du cycle de vie d'un produit, rendant ainsi possible l'usine digitale du futur. Cela commence par les phases de recherche et développement, grâce à la possibilité de simuler le comportement et les avantages du produit sur le terrain, ainsi que le processus de production lui-même. En production, par exemple, les caractéristiques spécifiques des lots de petite taille peuvent être documentées en détail grâce au digital twin, ce qui permet aux fabricants de savoir précisément et à chaque instant quels produits sont fabriqués, quand, où et pour quel client. Le concept de digital twin devient particulièrement intéressant après la livraison des produits « physiques ». Cette méthode permet en effet de mettre en œuvre de nouveaux services de réalité augmentée (RA) et de réalité virtuelle (RV), par exemple pour permettre à du personnel non qualifié d'effectuer des opérations de maintenance et de réparation.

La POO implique naturellement des dépendances entre les classes. Une modification dans une de ces classes peut facilement induire des effets de bord dans les classes appelantes. Si les tests sont complets et corrects, une modification ayant un effet de bord fera échouer les tests existants. Dans ce cas, soit la modification nécessite une adaptation du cas de tests soit un bug a introduit un effet de bord dans le comportement du code.
Test automation interface are platforms that provide a single workspace for incorporating multiple testing tools and frameworks for System/Integration testing of application under test. The goal of Test Automation Interface is to simplify the process of mapping tests to business criteria without coding coming in the way of the process. Test automation interface are expected to improve the efficiency and flexibility of maintaining test scripts.[18]
Chaque logiciel présenté ci-après gère son référentiel d’objets d’une manière différente. vTest propose de visualiser et de modifier les propriétés uniquement des objets qui sont reconnus lors des tests. TestComplete et TestPartner permettent de créer des modèles ou des objets-types et donnent la possibilité de faire reconnaître au logiciel des objets complexes aux propriétés personnalisées.
Lors de la rédaction de son étude comparative sur les outils d’automatisation de tests fonctionnels, Osaxis a été amenée à utiliser et décortiquer un certain nombre d’outils permettant d’automatiser les tests par pilotage de l’interface graphique. Une fonctionnalité présente dans la quasi-totalité de ces logiciels est la gestion du référentiel d’objets. Par différentes approches, chaque éditeur propose des opérations plus ou moins complexes qui vont de la visualisation des objets présents dans le référentiel jusqu’à la création d’objets personnalisés.

ubots

×